L’OBS, sélection de la rentrée littéraire, jeudi 27 août 2020


« À Landvil, capitale imaginaire du très cossu Grand Duché d’Éponne, se joue la farce du monde – les outrances de l’argent, la cruauté des utopies, l’illusion des sentiments.
Comme s’intègre-t-on dans un tel univers de trompeuse perfection ?
Une magnifique fable pleine d’ironie sur les hypocrisies quotidiennes de notre capitalisme décadent.. »

https://www.nouvelobs.com/rentree-litteraire/20200827.OBS32583/rentree-litteraire-2020-les-10-romans-choisis-par-l-obs-et-de-france-culture.html