Sabine Wespieser présente “Parias” de Beyrouk