CLASSICA, Estelle Murail, novembre 2018


« La douce Euterpe »

« D’une écriture remarquable, Vincent Borel livre dans un tourbillon d’images et de sensations la vie tout entière absorbée par la musique d’Anton Bruckner.

Compositeur génial, adulé par ses élèves, assommé de critiques acerbes, seuls son talent et l’épreuve du temps le firent sortir de son linceul. Obsessionnel, il comptait les feuilles de vigne écarlate, “incarnation du désir”, pour ne pas perdre l’esprit tandis qu’il dressait sa dernière symphonie, inachevée, dans un belvédère tourné vers le ciel. Vieux garçon solitaire, épris d’amour et de beautés, il renoncera à tout pour s’adonner à son art, érigeant des cathédrales de sons, “synthèses de l’ordre et du sauvage”, de son extrême rigueur et de l’extase.

La palette chatoyante de l’auteur, évocatrice de toutes les aspérités de la vie de Bruckner, fait de cette biographie romancée une œuvre incontournable de cet automne. »