LE MONDE DES LIVRES, Florence Bouchy, vendredi 19 février 2016


« Le grand écart »

« Ancienne danseuse étoile que des blessures ont contrainte à mettre fin à sa carrière, Tin doit réinventer sa vie. Elle demande la nationalité française et prend pour prénom Marjorie, croyant laisser ainsi derrière elle son enfance cambodgienne et ses blessures. Allant et venant entre les époques, alternant les épisodes de la vie de Tin et de celle de Marjorie, les mettant en regard du parcours de Paul, le conjoint de la danseuse, Caroline Broué livre avec De ce pas un premier roman aérien. Productrice de l’émission “La Grande Table” sur France Culture, la journaliste fait de la danse, qu’elle a elle-même longtemps pratiquée, un livre d’images pour la pensée, une métaphore du mouvement même de la pensée. […] Une révoltade des émotions. La danse comme tour et retour [où] un déclin prélude au rebond permet ainsi l’évocation, sans pesanteur, des doutes traversant un couple aux alentours de la quarantaine, et de la force qu’il faut à chacun pour vouloir prolonger ce pas de deux. »