LIBRAIRIE DIALOGUES, DELPHINE LE BORGNE, Brest


« Les 3 M »

« Chère brigande est une lettre adressée à Marion du Faouët.

Cependant, toute la puissance de ce roman réside dans l’intention de départ.

Michèle Lesbre relie trois destins de femmes avec une très grande délicatesse.

C’est d’abord Marion, la jeune femme sans abri dormant en bas de chez Michèle, qui, disparaissant du jour au lendemain, sera le détonateur de cette lettre. C’est ensuite l’admiration indéfectible que l’auteur a toujours ressenti pour cette “Robin des Bois” bretonne qui au début du  XVIIIe siècle détroussait les riches pour donner aux pauvres et menait une vie tambour battant jusqu’à son exécution à 38 ans. C’est finalement dans le train menant Michèle Lesbre de Paris à Quimper que la mémoire intime vient illuminer ce texte.

Ce message personnel adressé à cette héroïne est engagé et bouleversant car il a une portée universelle. Il résulte d’une grande sensibilité mise au service du plus grand nombre car l’œuvre de Michèle Lesbre est lisible, sincère et généreuse. Le fruit de ses romans trace le sillon singulier d’une voix qui nous touche, nous ressemble et donc nous rassure, car si nous n’avons pas votre plume, sachez Michèle que nous sommes faites du même bois et que notre capacité à nous émouvoir demeure intacte. »