BLOG CULTURE 31, Sylvie Vaz, jeudi 20 février 2020


« Marion Richez publie “Chicago” aux éditions Sabine Wespieser. Une déambulation envoûtante dans Chicago.

[…] Cette histoire, c’est celle d’une amitié unique, magique, évanescente. Les trois se retrouvent tous les fins de semaine, ils parcourent la ville, écoutent de la musique, s’endorment blottis les uns contre les autres. La sève d’une amitié qui reconstruit, qui touche à l’intime, qui comble les silences. Trois solitudes qui déambulent dans une ville qui prend corps et qui devient le maillon manquant, celui qui enchaîne et protège.

Le texte de Marion Richez est d’une poétique extrême, elle effleure ses personnages sans jamais les bousculer, sans jamais faire preuve d’intrusion violente. Elle scanne leurs secrets, leurs pensées énigmatiques avec une maîtrise impeccable. On y perçoit une douce musique qui apaise et laisse rêveur. Un très beau second roman. »

La douce ballade de Marion Richez