LE MONDE, Macha Séry, vendredi 16 octobre 2020


« Toute l’œuvre de Michèle Lesbre est une histoire de traces mnésiques et de fidélité à soi-même. Tableau noir, récit autobiographique de cette ancienne directrice d’école, irradie d’une douce mélancolie. Elle y dit les souvenirs de visages enfantins à demi oubliés, la fatigue qui pesait et la joie qui régnait parfois ; un début de carrière dans une école rurale, puis les années parisiennes. Femme d’engagement, Michèle Lesbre exprime le bonheur que lui a procuré ce métier de sens, de responsabilités et de “doutes perpétuels” ; une profession citoyenne qu’elle a d’autant plus aimée quand “l’école et la vie [étaient] complices”.  Ce joli livre est dédié à Christine Renon, cette directrice d’école de Pantin qui s’est donné la mort en septembre 2019, rongée par la solitude, le manque de matériel et l’accumulation des tâches administratives. »