REVUE DE PRESSE
Tableau noir


Presse écrite


PAGE DES LIBRAIRES, Madeline Roth (librairie L'Eau vive à Avignon) automne 2020

« On aime depuis longtemps l'écriture de Michèle Lesbre, délicate intime. On la retrouve ici pour un récit qui débute en 1945 lorsqu'elle est en dernière année de maternelle dans un quartier de Roanne. Michèle ignore encore, en jouant dans les classes, qu'elle sera institutrice. »

EN SAVOIR PLUS

LE MONDE, Macha Séry, vendredi 16 octobre 2020

« Toute l’œuvre de Michèle Lesbre est une histoire de traces mnésiques et de fidélité à soi-même. "Tableau noir", récit autobiographique de cette ancienne directrice d’école, irradie d’une douce mélancolie. »

EN SAVOIR PLUS

LIBÉRATION, Claire Devarrieux, samedi 3-dimanche 4 octobre 2020

« Récit nostalgique mais vif, engagé, en hommage au métier d'enseignante tel qu'elle l'a pratiqué. »

EN SAVOIR PLUS

LIVRES HEBDO, Olivier Mony, jeudi 24 septembre 2020

« C'est un livre né d'un chagrin et qui incite autant aux souvenirs qu'à la réflexion. »

EN SAVOIR PLUS


Audio - Vidéo - TV


FRANCE CULTURE, "Par les temps qui courent", Marie Richeux, vendredi 2 octobre 2020

« Nous recevons l'écrivaine Michèle Lesbre à l'occasion de la sortie de son livre "Tableau noir" chez Sabine Wespieser éditeur. Elle y retrace 50 années de sa vie à l'école, et nous livre une réflexion sur l'évolution de l'Éducation nationale. »

EN SAVOIR PLUS

RCF, "La matinale", Christophe Henning, jeudi 1er octobre 2020

« Michèle Lesbre, ancienne institutrice devenue écrivaine, rend un bel hommage aux enseignants, une manière de réhabiliter un métier décrié. »

EN SAVOIR PLUS


Coup de cœur des libraires




Presse Web


WWW.MEDIAPART.FR, Frédéric L'Helgouach, lundi 12 octobre 2020

« Si la sensibilité de l’écrivaine affleure dans chaque anecdote, elle ne retient pas ses coups dès qu’elle évoque les politiques. Tout l’intérêt de ‘Tableau noir’ est là : faire comprendre au lecteur le gouffre entre le terrain et les technocrates aux manettes. »

EN SAVOIR PLUS

CAFEPEDAGOGIQUE.NET, Lilia Ben Hamouda, mercredi 30 septembre 2020

« Ce livre est une réaction au suicide de Christine Renon que je ne connaissais pas par ailleurs, mais son travail je le connais. »

EN SAVOIR PLUS