REVUE DE PRESSE
Oscar de Profundis


Presse écrite


WWW.LEXPRESS.FR, Estelle Lenartowicz, lundi 24 octobre 2016

« L'anticipation est-elle promise à un bel avenir ? Un vent venu du futur souffle sur l'actualité littéraire, avec une série de livres vouant notre monde à un destin souvent très sombre. […] »

EN SAVOIR PLUS

LIBÉRATION WEEK-END, Frédérique Roussel, samedi 10 septembre 2016

« C'est un roman crépusculaire, dès l'incipit. Cette nuit-là, la Lune grosse, blafarde, s'était encore éloignée de la Terre. C'est un monde déréglé de plus de quarante ans que le nôtre, dirigé par le Gouvernement mondial. […] »

EN SAVOIR PLUS

LE MAGAZINE LITTÉRAIRE, Camille Thomine, septembre 2016

« […] Quant au "mal noir" imaginé par Catherine Mavrikakis, son premier effet est d'accuser le gouffre entre deux mondes antagonistes : d'un côté, la misérable "gueusaille", organisée en grappes rivales et première cible de l'épidémie […] »

EN SAVOIR PLUS

PAGE DES LIBRAIRES, Marjolaine Cauquil, librairie Murmure des Mots (Brignais), vendredi 12 août 2016

« Après des années loin de sa ville natale, Montréal, Oscar de Profundis est de retour. Depuis sa fuite après la mort tragique de son jeune frère, c’est dans une ville métamorphosée qu’il revient. […] »

EN SAVOIR PLUS

LIVRES HEBDO, Kerenn Elkaïm, vendredi 17 juin 2016

« La Canadienne Catherine Mavrikakis se glisse dans un monde crépusculaire, dont la noirceur tranche avec la finesse de sa plume poétique. […] »

EN SAVOIR PLUS


Audio - Vidéo - TV


FRÉQUENCE PROTESTANTE, Malou Bernasconi, samedi 10 septembre 2016

« Une fable apocalyptique où la beauté des mots est le dernier repère de la Canadienne Catherine Mavrikakis. » Sabine Wespieser est l'invitée de Malou Bernasconi.

EN SAVOIR PLUS

LIBRAIRIE MOLLAT, Bordeaux et SABINE WESPIESER ÉDITEUR

Sabine Wespieser vous présente l'ouvrage de Catherine Mavrikakis Oscar de Profundis. Parution le 25 août 2016 aux éditions Sabine Wespieser.

EN SAVOIR PLUS


Coup de cœur des libraires


WWW.LESLIBRAIRES.FR, LIBRAIRIE LA FABRIQUE, AURORE GRANDIDIER, Bar-le-Duc, jeudi 8 septembre 2016

« Un roman d'anticipation qui se déroule à Montréal, ville ravagée où s’entremêle violence et misère, qui est touchée par "la mort noire" où les riches se protègent et règnent, et où les pauvres, les gueux, sont affamés, vivent en bande et meurent à petit feu. […] »

EN SAVOIR PLUS

PAGE DES LIBRAIRES, août-septembre 2016

Lu et conseillé par : Aurélie Janssens, librairie Page et Plume (Limoges) Marjolaine Cauquil, librairie Murmure des Mots (Brignais) Geneviève Gimeno, librairie Maupetit (Marseille) Sylvie Vacher, librairie Masséna (Nice) Marie Boisgontier, librairie M’Lire (Laval) Clément Cedolin, librairie Imaginaire (Annecy)

EN SAVOIR PLUS

LIBRAIRIE VAUX LIVRES, Vaux-le-Pénil

« Notre monde est en train de s’éteindre. Même le ciel est de la partie. Un gouvernement mondial s’est mis en place et feint de continuer de maitriser la destinée de tous. La division de la société a atteint son paroxysme. […] »

EN SAVOIR PLUS

LIBRAIRIE MURMURE DES MOTS, Brignais

« Dans un siècle, quelle sera notre société ? Un unique état monde, les riches à qui tout appartient, les pauvres qui essayent de s'organiser pour survivre… […] »

EN SAVOIR PLUS

LIBRAIRIE BISEY, Mulhouse

« Ambiance crépusculaire et décadente de fin du monde. Un texte fort qui interroge. »

EN SAVOIR PLUS

WWW.ONLALU.COM, LIBRAIRIE POLONAISE, propos recueillis par Brigitte Lannaud Levy, Paris VIe

« – Quel est le roman cette rentrée qui vous a le plus marqué ? – Oscar de Profundis de Catherine Mavrikakis. C’est une dystopie apocalyptique qui se déroule dans le centre de Montréal dévasté. Il y règne la terreur de bandes rivales et une épidémie décime les plus miséreux.

EN SAVOIR PLUS

SÉLECTION DES LIBRAIRES ENSEMBLE - CATALOGUE DE RÉNTRÉE LITTÉRAIRE 2016 « S'IL N'EN RESTAIT QUE 100 »

« Sombre apocalypse. Dans un futur proche, Oscar de Profundis est une rockstar internationale. Face au triomphe de l'ultra-libéralisme, qui a balayé toutes les velléités de création, lui résiste en créant des conservatoires, bibliothèques, cinémathèques… […] »

EN SAVOIR PLUS


Presse Web


WWW.MEDIAPART.FR, Frédéric L'Helgouach, avril 2020

Oscar de profundis ou la furie des humiliés. Fascisme et déshumanisation victorieux sur un tas de cendres. L’écriture et la pensée denses de Catherine Mavrikakis font de cet ouvrage un roman à clés traitant aussi de l’importance de l’art, gardien de notre mémoire commune.

EN SAVOIR PLUS

WWW.ENCRES-VAGABONDES.COM, Dominique Baillon-Lalande, lundi 5 septembre

« […] Catherine Mavrikakis, dans cette fable apocalyptique, dessine un enfer qui est d'autant plus effrayant qu'il n'est qu'une projection caricaturale de notre présent poussé à l’extrême. […] »

EN SAVOIR PLUS

WWW.BABELIO.COM

« Une merveilleuse fable d'anticipation […]. Où un chanteur drogué a construit une gigantesque bibliothèque destinée à préserver les livres disparus suite à la numérisation massive, où un petit libraire tenace continue de distribuer un journal interdit suite à la politique d'élimination du papier, […] »

EN SAVOIR PLUS

WWW.ONLALU.COM, Aline Sirba

« L’auteure québécoise Catherine Mavrikakis a l’art des atmosphères, qu’elle déploie ici dans une dystopie, un récit qui met en scène un futur sombre. […] »

EN SAVOIR PLUS