Douces déroutes - Yanick Lahens - 2018

REVUE DE PRESSE
Douces déroutes


Presse écrite


ZIBELINE, Fred Robert, samedi 10 février 2018

« Bèl plaj, bèl moun… Loin de la carte postale idyllique, des anses turquoise et des haies d'hibiscus, Yanick Lahens brosse sans relâche le tableau de la réalité haïtienne. À cette ancienne professeure de littérature et journaliste, à cette militante acharnée contre l'illettrisme [...] »

EN SAVOIR PLUS

AVANTAGES, Nathalie Six, février 2018

« […] Exhalant la moiteur et les effluves sucrés, l'écriture de Yanick Lahens est armée d'oxymores. On y sent la rage du tueur à gages, le désespoir du poète et le désir des ambitieux. Un roman choral d'une trempe rare. »

EN SAVOIR PLUS

TÉLÉRAMA, Christine Ferniot, mercredi 31 janvier 2018

« À Port-au-Prince, "il y a ceux qui marchent et ceux qui ne marchent pas". On passe des quartiers résidentiels où les riches dressent des barbelés aux ruelles maculées de détritus où les enfants cohabitent avec les rats. Dans le nouveau roman de Yanick Lahens […] »

EN SAVOIR PLUS

LIBÉRATION, Frédérique Roussel, samedi 20 et dimanche 21 janvier 2018

« Port-au-Prince, "un amour qui passe par de grandes colères". Yanick Lahens raconte Douces déroutes »

EN SAVOIR PLUS

LA MONTAGNE, LA RÉPUBLIQUE DU CENTRE, LE JOURNAL DU CENTRE, L'ÉCHO RÉPUBLICAIN, LE BERRY RÉPUBLICAIN, Muriel Mingau, dimanche 14 janvier 2018

« Avec Douces Déroutes, Yanick Lahens raconte Haïti et le monde, avec un mélange de lucidité, d'élégance et de tendresse. Un roman délicat et poignant. Qui ignore la misère, les violences et l'injustice qui sévissent à Haïti ? Dans l'imaginaire, [...] »

EN SAVOIR PLUS

LE MONDE DES LIVRES, Gladys Marivat, vendredi 12 janvier 2018

« Jetés sur l'asphalte brûlant, les personnages de Douces déroutes sont saisis dans leur course haletante. À leurs trousses, Port-au-Prince, la capitale haïtienne, comme un incendie. "Ici, vivre, c'est dompter les chutes. La ville est un chaudron et il faut viser l'écume pour ne pas aller racler le fond", médite Cyprien Novilus. [...] »

EN SAVOIR PLUS

LA VIE, Marie Chaudey, mercredi 10 janvier 2018

« Quand un écrivain talentueux se saisit d’un genre, c’est pour mieux le détourner en le pliant à ses désirs. La romancière haïtienne Yanick Lahens ouvre son récit sur la mort d’un juge intègre : une lettre déchirante parvient à l’épouse de celui qui se savait menacé par des tueurs à gages. [...] »

EN SAVOIR PLUS

LE SOIR, Pierre Maury, samedi 6 et dimanche 7 janvier 2018

« Être et rester un juge intègre dans une société corrompue : le pari – perdant – de Raymond Berthier, dont une lettre d’adieu à son épouse, quand il se sait condamné à mourir, ouvre le nouveau roman de Yanick Lahens, Douces déroutes. [...] »

EN SAVOIR PLUS

LIVRES HEBDO, Kerenn Elkaïm, vendredi 17 novembre 2017

« Un homme sait qu'il va mourir. Alors il décide d'écrire une dernière lettre à sa femme. "Laisse couler tes larmes, mais ne plie jamais le genou. Jamais." Le juge Berthier a essayé "d'éloigner les incendies du monde", voilà pourquoi on l'a assassiné. [...] »

EN SAVOIR PLUS


Audio - Vidéo - TV


FRANCE 24, Axelle Simon, mardi 29 mai 2018

« Yanick Lahens, grande voix de la littérature haïtienne, est notre invitée à l’occasion de la sortie de son cinquième roman, Douces déroutes. Il nous plonge dans le “chaudron” qu'est Port-au-Prince, ville-capitale où se mêlent chaos et moments de grâce. [...] »

EN SAVOIR PLUS


Coup de cœur des libraires


LIBRAIRIE L'ASTRAGALE, Lyon VIe, janvier 2018

« Haïti, 2015, Port-au-Prince. Le juge Berthier est assassiné pour son incorruptibilité… Est-ce que l'intégrité peut résister à la violence ? Heureusement Yanick Lahens est aux commandes et nous livre [...] »

EN SAVOIR PLUS

LIBRAIRIE MILLEPAGES, Vincennes, janvier 2018

« Port-au-Prince, ville d’ombre et de lumière, ville malmenée par une réalité politique violente, outrancière. Ville où la contestation est soumise à une déroute certaine. C’est aussi là que se concentrent la résistance, [...] »

EN SAVOIR PLUS

FNAC PARIS - ITALIE 2, HÉLÈNE PERENTIDIS, janvier 2018

« Coup de cœur !!! Dans une langue superbe, Yanick Lahens nous emmène, dans ce roman choral, dans une Haïti contemporaine et sombre. Malgré tout, reste la poésie, la lumière et la vie. Un très beau roman…»

EN SAVOIR PLUS


Presse Web


LE DEVOIR, Fabien Deglise, samedi 24 février 2018

« L’intégrité, la droiture, la probité viennent avec un prix élevé en Haïti, prix que le juge Raymond Berthier va payer de sa vie au commencement de Douces déroutes, cinquième roman, au verbe nerveux, à la plume lumineuse, de l’Haïtienne Yanick Lahens. [...] »

EN SAVOIR PLUS

WWW.LELITTAIRE.COM, Jean-Paul Gavard-Perret, jeudi 18 janvier 2018

« Yanick Lahens res­ti­tue la fièvre d’Haïti. Celle qui colle au corps là où la beauté semble la fille aînée de la colère, de la peur, des forces torrentielles du désar­roi. En dépit des dan­gers quo­ti­diens, de la poli­tique dou­teuse, des vio­lences mul­tiples quelque chose tient. [...] »

EN SAVOIR PLUS

ALERPRESSE, Emmgé, lundi 15 janvier 2018

« Les personnages du nouveau roman de Yanick Lahens Douces déroutes évoluent tous dans la ville-capitale Port-au-Prince en proie parfois à des violences contrôlées, mais où de très belles rencontres ne sont jamais loin car la ville, bien que délabrée, [...] »

EN SAVOIR PLUS