Rechercher Titre/Auteur :



ACCUEIL




NOUVEAUTÉS




À PARAÎTRE




TITRES GRAND FORMAT




SW POCHE




AUTEURS




ACTUALITÉS




REVUES DE PRESSE  




RENCONTRES




RIGHTS/ÉTRANGER,
POCHE, CLUB




LETTRE
D'INFORMATION




CONTACT



La Petite Trotteuse
Michèle Lesbre

« D’un geste machinal, j’avais mis la montre en marche. Le tic-tac avait surgi avec une violence inattendue. J’avais cru ne pas survivre à ce bruit presque imperceptible, cette course inexorable de la petite trotteuse qui me donnait le vertige. Trente ans après sa mort, mon père me quittait de nouveau. La douleur était entrée en moi d’un seul coup. » M. L.

Depuis qu’elle a retrouvé cette montre, la narratrice s’est elle-même mise en mouvement : suivant une impulsion implacable, elle visite des maisons, comme pour retrouver le lieu d’un rendez-vous manqué.
Alors qu’elle est au bout de son improbable quête, le présent se substitue de plus en plus souvent, en autant de fondus enchaînés, à des scènes de sa vie passée : dans l’hôtel où elle s’est installée, le gros chat orange la renvoie à celui qui l’attend quelque part, mais aussi au compagnon de ses jeux de petite fille ; les pas de son voisin se superposent à ceux de son père, lourds de chagrin ; l’ombre de sa mère, silhouette frivole, rôde…
Dans la maison du bord de mer, dernière étape du périple, la houle des souvenirs l’assaille : les images de son enfance qui commença avec la guerre, celles des uniques vacances en famille, un désastre, celles d’esquisses de maisons aussi, dessinées par un père triste et mystérieux, mort trop tôt et avec qui pourtant elle n’a pas cessé de s’entretenir.
Peu à peu se construit, sous nos yeux et presque à l’insu de la narratrice, un magnifique et subtil roman des origines : les fils de sa vie se dénouent, ses engagements s’éclairent à la lumière des idées qu’elle soupçonne avoir été celles de son père… et elle connaît enfin l’apaisement.
Jamais Michèle Lesbre n’est allée si loin dans l’entrelacement de son expérience intime et de la fiction, et jamais elle n’a montré de manière si lumineuse le pouvoir rédempteur des mots, qu’elle tisse comme un enchantement.

Roman
N° d'éditeur : 37
Disponible en librairie au prix de 18,25 €, 192 p. 
ISBN : 978-2-84805-036-2

Prix Automne 2005 des librairies Initiales
Prix Printemps du roman 2006

Date de parution : Août 2005
Télécharger un extrait au format PDF : lapetitetrotteuse.pdf


Les autres titres du même auteur :

    Boléro

    Un certain Felloni

    Le Canapé rouge

    Sur le sable

    Nina par hasard

    Un lac immense et blanc

    Écoute la pluie

    Victor Dojlida, une vie dans l'ombre

    Chemins

    Chère brigande (Lettre à Marion du Faouët)



 

© swediteur.com 2007